Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 17:51

 



On a beaucoup entendu dire que Haïti est le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental, cependant, très peu de gens savent de l'élite qui vit dans cette petite île des Caraïbes. La plupart des petits pays riche est venu début du siècle dernier dans des endroits comme la France, le Liban, la Syrie, l'Allemagne et la Jamaïque. Ce  1% de la population contrôle 50% de l'économie  et les 500 personnes qui paient plus d'impôts génèrent 80% de ce qu'il recueille le trésor haïtien.

Compte tenu de cette inégalité, il ne est pas rare d'entendre des critiques comme écrit Lyonel Trouillot (né sur l'île), qui appelle la bourgeoisie locale comme «l'élite la plus répugnante" réduire à "Perle des Antilles" dans un état de la pauvreté absolue. 

Le  reportage photo dans la politique étrangère  montre comment vivent les riches dans le pays le plus pauvre d'Amérique, ce qui prouve, une fois de plus, les inégalités sociales dans l'île. Et bien que beaucoup d'aide a été promis après le séisme qui a presque détruit toute la nation, très peu de cet argent est investi dans la population. 

Un riche, mais il semble qu'aucun des catastrophes qui se produisent en Haïti les affecte. Ils vivent encore dans leurs grandes maisons, loin des quartiers dangereux, y compris les forces les chercher sortir de la pauvreté qui règne dans les rues. 

Paradoxalement, ce est dans les mains de l'élite qui est la reconstruction d'Haïti. Seront les entreprises qu'ils manipulent qui fournira le pays les produits et services nécessaires à leur développement, seront ses industries qui créent des emplois et qui permettra de saisir une grande partie de l'aide internationale.

les plus grandes plaintes contre cette élite a à voir avec le   soutien de dictature des Duvalier ou des forces paramilitaires après l'élection de Jean-Bertrand Aristide en 1991, en ​​plus de la paralysie de la petite industrie domestique aux importations les plus rentables et moins risqué, sont également accusé certains de son implication dans le trafic de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud, qui va en grande partie par cette île où l'État, près de trente ans, est défini par son absence.

Est-il juste que dans un pays avec tant de besoins, rares sont les propriétaires de la majorité? Certainement pas, mais ce est aussi le monde inégal dans lequel nous vivons. Ce ne est pas que la situation est très différente ...










textes et images: 
http: / /www.ezilidanto.com/zili/2011/03/haitis-billionaire-industrialist-gilbert-bigio/

http: // www.elcentauro.com.co/2012/02/asi-vive-el-1-de-haiti.html

http: // publigestion.blogspot.com /

recopilacion:  http:// casacoldeamistadysolidaridad.blogspot.com/2015/01/asi-vive-el-1-dela-poblacion-mas-rica.html

(Zureki Zakour, avec origine haïtienne syrienne à Milan, l'un des salons de beauté les plus exclusifs)
Thierry Gardère,  Thierry Gardère, directeur de la marque en Haïti rhum Barbancourt 
De gauche à droite: Thierry Gardère, directeur général de Barbancourt, Eliane Bayard, directeur de l'agence, trois des créations qui ont travaillé de garder vivante la Rhum Barbancourt Magic: OB (depuis 2002), J.Breham (1982) et S. Armand (2000). William Eliacin, CFO de Barbancourt.
Gilbert Bigio, un consul honoraire de Juifs et de la Syrie par Israël en Haïti arrive aussi d'être l'un des hommes les plus riches de la nation appauvrie.
Philippe Dodard et son épouse à leur domicile à Pétionville. M. Dodard est un peintre, sculpteur et designer. Artiste était très près de l'hôtel, qui reçoit régulièrement des commandes pour des banques et des grandes entreprises haïtiennes. Ses œuvres ornent les murs de nombreuses maisons de l'élite.
Reginald Boulos, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haïti, médecin, entrepreneur, magnat des médias et entrepreneur. Après trois tentatives de meurtre et d'enlèvement de sa femme sous la présidence de Jean-Bertrand Aristide, qui a renoncé à ses activités médicales dans le bidonville de Cité Soleil à Port-au-Prince. "Ce pays ne voulait pas de mon aide, je ai décidé de faire de l'argent."
Gregory Brandt a présidé la Chambre de Commerce et d'Industrie franco-haïtienne, «Mes enfants ont étudié à l'étranger, mais il a choisi de retourner en Haïti malgré la situation. Et je suis très fier ..."
IETE matin, cours de conditionnement physique à Ultimate Fitness, un club de luxe. PDG, avocats Nous rassemblent ...
Clifford Apaid est à la tête d'une entreprise textile emploie plus de 10 000 travailleurs de montage chemises, chemisiers et pantalons pour les grandes marques américaines. La société sous-traite pour les grandes entreprises américaines. Le Apaid est une dynastie familiale libanaise dont les ancêtres se installèrent à Port-au-Prince en 1930. «Les travailleurs haïtiens ne sont pas compétitifs avec les Chinois."
Eric Jean le Baptiste propriétaire de la deuxième loterie Haïti. Fils de l'un des Tontons Macoutes de Duvalier, Jean-Baptiste conçoit un mépris total pour l'élite mulâtre qui tient les rênes de l'économie haïtienne.
garde de sécurité dans une des demeures à Petionville
manoirs à Petionville

Partager cet article

Repost 0
Published by LE PENSE, GAGNER!
commenter cet article

commentaires